Home Sweet Home

« Les femmes d’autrefois brodaient pour passer le temps. Les femmes d’aujourd’hui brodent pour l’arrêter »

Cette citation de je-ne-sais-qui défini parfaitement ce que je pense de la  broderie. Broder est pour moi un échappatoire, une coupure où le temps s’arrête. Je me concentre sur mes points, sur mes fils de couleurs et sans que je m’en aperçoive, les minutes défilent. Alors certes, broder n’est pas l’activité la plus moderne qu’y existe mais elle me fait du bien.

J’ai appris à broder sur les conseils de ma mère. Je les toujours vu broder et les murs de la maison étaient habillés par de jolis tableaux de couleurs. Je m’y suis mise tout naturellement mais avec cette impression de perdre mon temps. Aujourd’hui, j’ai bien changé d’avis là dessus. Je pense qu’il est important de se consacrer du temps, sortir de son trin-trin habituel. La broderie et la couture sont des activités qui me permettent de souffler et m’échapper quelques instants.

home-sweet-home-1.jpg

Cette broderie je les réalisé pour ma sœur Léa et son mari. Ils sont devenus propriétaire et comme cadeau de crémaillère, je trouvais qu’un élément de décoration était une bonne idée de cadeau. Home sweet home où la douceur d’un foyer est tout ce que je leur souhaite. La couronne de fleur m’a donné beaucoup de fils à retordre mais elle modernise le point de croix.

Je suis partie d’un modèle gratuit que j’ai trouvé sur Pinterest. Les couleurs ne me plaisaient pas tellement mais je les ai simplement modifié avec les couleurs que j’avais. Le soucis avec cette toile c’est que les points n’étaient pas bien positionné sur la grille. Un peu au pif, j’ai commencé et mon point de repère était mon dernier point réalisé. Je suis contente car j’ai réussi à centrer la couronne par rapport à la citation. On ne va quand même pas se mentir, j’ai fait pas mal d’erreurs au niveau des fleurs mais elles se sont confondues dans les motifs et on y voit que du feu !

Home sweet Home

L’avantage avec Pinterest, c’est que l’on peut épingler toutes les créations que l’on aime. Son inconvénient est que l’on n’arrive pas toujours à récupérer les modèles facilement. Toujours est il que j’épingle, j’épingle et que j’ai pleins d’idées de créations et de cadeaux que tu verras sûrement un de ces 4 sur le blog !!

 

Publicités

Sortez les mouchoirs ! #1

Sans aucun doute, je peux écrire ici que l’automne est bel et bien arrivé dans notre région. Soudainement, il a fallu ranger les shorts et ressortir les écharpes pour affronter cette nouvelle saison.  Rien de tel pour devenir malade. Moi la première. Rien de bien méchant, le changement de température soudain à eu raison de moi et le rhume s’est installé.

J’ai eu l’envie de parler du rhume ici et de te donner les solutions naturelles que l’on applique chez nous. Mais au fur à mesure que j’écrivais cet article, je me suis rendue compte que j’en avais beaucoup trop à dire et qu’il était extrêmement long à lire … De peur de te perdre dans mes nombreux paragraphes, je suis partie sur l’idée de te présenter notre premier et pas des moindres changement dans notre quotidien.

Remédes contre le rhume

« Mais dis moi Jamie, que se passe-t-il quand on est enrhumé ?  Lorsque l’on est enrhumé, le virus du rhume se multiplie dans nos narines et notre nez commence à couler (Tu sais la petite goutte au nez très glamour que l’on a tous déjà eu !!) Petit à petit il n’arrive plus à jouer son rôle de barrière contre les microbes. Le rhume provoque une surinfection, l’écoulement nasal s’intensifie. Trêve de suspense pour enfin aborder le sujet de cet article, c’est à ce moment là qu’il est important de bien se moucher afin de faciliter l’évacuation des sécrétions (Ou de la morve pour être plus familier) et de dégager les fosses nasales. Ainsi on guérit généralement plus rapidement. (Merci Jamie!) »

Et si il y a bien une chose que je déteste entendre, c’est les reniflements. Renifler sans arrêt ne fait que progresser l’infection. Les sécrétions finissent par s’écouler en arrière des voies nasales et forcément, on empire son cas .. Alors pensons tous aux mouchoirs et pas n’importe lesquels !

Mouchoirs en tissu 1

Pour se moucher, on a la team mouchoirs en papier contre celle des mouchoirs en tissu (Et celle des joueurs des foots .. ) (Vidage de nez en se bouchant la narine et en poussant fort … A tes risques et périls !) Nous en tout cas, depuis cet automne, on a changé de team et nous voici dans celle des mouchoirs en tissu !

J’ai grandi pour ma part avec des mouchoirs en tissu. Des grands mouchoirs pour papa et des plus petits et colorés pour ces 3 filles (chéries), j’ai rapidement repris le pli de glisser un mouchoir dans ma poche pour ma journée et de le mettre dans le panier à linge sale le soir. Pour Christophe, la tâche a été plus difficile. Il n’était pas tellement convaincu et trouvait ça moins hygiénique que des mouchoirs en papier. Finalement, après plusieurs arguments de ma part, il a essayé et les a adoptés. Mission réussie ! (Et aussi parce que je n’ai pas racheté de paquets de mouchoirs en tissu ?! Hum peut être un peu ..) 

Et oui, certains diront que les mouchoirs en tissu sont idéals pour la prolifération des bactéries. J’ai envie de dire que ni plus ni moins que les mouchoirs en papiers qui finissent eux aussi dans notre poche et réutilisés pour la plupart plusieurs fois. Alors certes en cas de gros rhume, il vaut mieux en avoir plusieurs sur soi histoire de changer régulièrement. Mais une fois passer en machine et repasser, nulle prolifération possible et un bilan écologique plus que satisfaisant !

Ecologique & Economique, une action de plus mise facilement en place dans notre quotidien. Ces mouchoirs en tissu, je les ai confectionné moi même. Découper des carrés de 30cm de côté dans un restant de tissu et un petit point zigzague plus tard, j’ai réalisé une dizaine de mouchoirs  en un rien de temps. J’ai choisi une couleur pour mon point zigzague qui tranche complètement avec la couleur du tissu et je trouve ça plutôt sympa.

Mouchoir en tissu 2

Ah oui, gros avantage là encore des mouchoirs en tissu : fini les déchets de papiers dans tout le tambour de la machine et sur les vêtements quand … * je ne citerais pas de nom, il se reconnaitra *  oublie de vider ces poches. Je suis sûr que tu as le même soucis chez toi. Rassure moi ?!!


Très glamour ce sujet mais toujours d’actualité ! Comme je le disais, c’est un sujet qui m’a beaucoup inspiré. Peut être qu’un nouvel article où j’aborde mes remèdes naturelles te plaira ? Aromathérapie principalement! Toujours est-il que toi, tu es plutôt team mouchoir en papier ou en tissu ???

O fil d’Adèle grandit !

Comme dirait François Hollande, « Le changement c’est maintenant ». Nulle envie de parler politique ici mais ce slogan représente bien mon état d’esprit depuis quelques semaines. « En marche » vers d’autres souhaits professionnels (OK je sors …!), et en attendant de trouver ma voie je m’occupe avec ce que j’adore faire : la couture !

Ici je t’ai présenté quelques unes de mes créations et notamment des Baby’Box. Ce concept de coffret de naissance me plait bien et pourquoi pas essayer d’en faire profiter d’autres (Toi par exemple, tu n’as pas des naissances bientôt dans ton entourage ?!) Rien n’est encore bien mis en place, je suis encore dans mes réflexions. Pile quand je décide de me lancer, AlittleMarket annonce qu’il ferme sa plateforme à partir du mois de Septembre …… (J’ai le droit de pleurer ??) Toujours est-il qu’entre mes réflexions d’hébergement, de packaging et de communication, j’ai déjà fait ma première vente de box (CHAMPAGNEEE!) (Ou pas ..) et je vais te montrer la résultat !

DSCN9267.JPG

Ma Baby’Box se compose de 4 éléments ;

  • Un bavoir pour que sa bouche soit propre après un repas bien consistant (et salissant!)
  • Un doudou tout doux pour que ses joues apprécient ces moments de tendresse
  •  Une guirlande de fanions pour que ces yeux visitent sa chambre décorée avant d’aller voir Morphée
  • Un hochet de perles à la façon Montessori pour que ces mains lui transmettent différentes formes, matières et autres informations

La box était destiné à un petit garçon. J’ai tout naturellement choisi des tons masculins avec du bleu et du gris. Pour rehausser le tout, j’ai mis quelques touches de vert d’eau.

Le tout est soigneusement mis dans une boite pour garder l’esprit box. Pour ce qui est de ma carte, c’est une confection artisanale (#sauvonslartisanat!) grâce à du papier cartonné trouvé à Action (!!!)


Je suis déjà en train de préparer une deuxième box mais promis, je ne vais pas faire l’étalage de tout ce que je fais ici (J’ai pas envie de parler que de ça ici après tout ..) Toujours est il que si tu veux plus d’informations sur ces coffrets, tu peux me retrouver sur ma page Facebook fraichement créée !! (CHAMPAGNE !!!)

Sortons les gambettes !

TADAAAM la voici la voilà (Sous tes yeux ébahis et tes exclamations d’admirations) (OU PAS !!) !!! Elle attend patiemment sa place ici (et également sur mon popotin car je n’ai pas eu l’occasion de réellement la porter) : une jolie petite jupette aux imprimés géométriques que tu as déjà pu apercevoir rapidement lors de ma semaine 14 de vacances.

Je suis plutôt contente du résultat et je n’ai rencontré aucunes difficultés lors de sa réalisation (C’est qu’elle fait des progrès la petite ?!) (Qui l’eut cru !!) Point important à préciser ici, il s’agit d’un patron fait maison (Et c’est qu’elle prend la confiance en couture !!) Bon, il ne s’agit ni plus ni moins qu’une jupe à pli maintenus par une petite ceinture, non doublé et fermée par un zip. Et non je n’indique pas le mot « invisible » car elle ne l’ai pas vraiment. Je n’ai pas l’habitude de poser des fermetures éclairs et ça se voit. J’ai essayé de minimiser les dégâts en faisant un point assez large. N’ayant pas de pied de biche adapté à la pose de fermeture, je trouve que je m’en sors pas si mal et positionnée sur la côté, ce n’est pas très voyant !! Tu en penses quoi ?? 

Le plus long dans sa réalisation de cette jupe est de calculer le positionnement et la profondeur des plis en fonction du tour de taille. Non pas que je sois nulle en mathématiques (Je connais encore mon théorème de Pythagore !!!) (Ok j’avoue, j’ai toujours eu quelques difficultés avec les probabilités ….), il faut être précis et bien commencer par le milieu du tissu afin que le premier pli soit centré et ensuite les repartir équitablement !

Surfiler les pans de la jupe pour de jolies finitions. Fixer la ceinture en veillant à ce que les plis soient bien maintenus. Faire un ourlet à la hauteur souhaité. Basico basique, je ne t’apprends rien et tu trouveras sûrement des tas d’aides sur le net si tu veux réaliser une jupe identique à la mienne (Tu m’envies et tu veux la même n’est ce pas ?!!) (Jalouse va !!) Pour revenir à la fermeture éclair, je ne l’ai pas monté très haut et j’ai opté pour un petit crochet attaché à la main pour fermer correctement ma jupe.

DSCN8715

Au niveau de la taille, il ne faut pas que je grossisse. Ca tombe bien, c’était pas mon but !!! Il ne me reste plus qu’à la porter et c’est avec un petit top blanc que je me sens plus à l’aise. Les triangles peuvent rendent la jupe enfantine mais tu dois commencer à me connaître .. je suis une grande enfant (!!) Avec un petit talon, l’affaire est jouée !


 

Baby’Box #2

Pas très original comme article aujourd’hui, me revoilà avec un contenu similaire (voir identique) avec mon précèdent post. Si tu me suis ici consciencieusement, tu sais de quoi je parle ; ANI ou « Souricette », je suis retombée en enfance avec ces jolies peluches !! Bien évidement, approchant (trop rapidement) de mes 23 ans, je ne les garde pas pour moi, je suis une adulte voyons ! (#La.fille.qui.essaye.de.se.convaincre…) Et grande fille que je suis, j’offre mes petites créations à des plus petits qui auront davantage de temps pour jouer avec ! (Et oui, faut pas croire mais la grande fille entre ces coutures, elle bosse !!!)

Baby’Box n° 2 sur le blog, voici au final pas la deuxième mais le première peluche réalisée par mes soins. Et oui, il s’agit du premier essai (plutôt réussi) (#Modestie) que j’ai offert au petit Louis arrivé dans la famille au mois de mai (S’en suit la peluche pour Léonie mais présenté en premier) (Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !!)

 

Pas de vêtements dans mon petit colis, mais une petite peluche qui a vu le jour bien avant (voire trèèès bien avant) l’arrivée de Louis. Elle est restée en évidence dans notre salon un moment et malgré son expression un peu tristounette, je suis sûr qu’elle apportera le réconfort nécessaire à ce petit bonhomme !


Promis mon prochain article ne sera pas une peluche. Je pars bientôt à Nice alors pourquoi pas te faire un résumé de mon escapade là bas ?!