Mon pain sans gluten

Si tu suis mes aventures sur le blog, tu sais qu’en ce mois de Mars, je suis lancée le défi de manger sans gluten. Je t’explique le pourquoi du comment ici et avant de me lancer dans le bilan de cette expérience, j’ai eu envie de te faire part de mes quelques modifications alimentaires à mi parcours du défi.

En démarrant cette aventure, je suis dis c’est facile, je retire les pâtes de mon alimentation et le pain. ET LE PAIN !!!! C’est le plus gros challenge car je me rends compte que, sans en abuser, j’en consomme très régulièrement. Au petit déjeuner, je prends 2 à 3 tartines et au diner, je ne fais pas grande cuisine : une soupe, une jolie salade dans l’assiette, un morceau de fromage accompagné de pain et voilà notre souper préféré. Pour tout te dire, j’ai même une machine à pain et on en fait systématiquement deux par semaine.

Pour le petit déjeuner, j’avais anticipée avec un reste de flocons d’avoine sans gluten dans mes placards mais pour le soir, je me suis trouvée bien embêter. A vrai dire, je me suis lancée dans ce défi sans vraiment réfléchir à mes repas pour la semaine. Arrivée à l’heure du soir, misère, qu’est ce que je vais manger ….. Je ne me suis pas laissée mourir de faim, ça serait mal me connaître, mais j’ai rapidement réfléchi à des idées de repas sans gluten. Seulement, le soir je n’ai pas tellement envie de cuisiner .. Je prépare déjà nos repas pour le midi alors faire deux repas dans la soirée, faut peut-être pas abuser !

Pourquoi changer nos habitudes ?!!! La solution est tout bêtement de faire mon pain !!

Ofildalde. Sans gluten

Cependant, faire son pain sans gluten, ce n’est pas une mince affaire. Le gluten est une substance élastique, un peu comme du chewing gum, qui lors de la fabrication du pain emprisonne le gaz carbonique dans la pâte et permet au pain de lever. Sans gluten, il est difficile d’obtenir un pain aéré. La concentration du gluten dans la farine est essentielle car elle rend cette farine panifiable. Il existe de nombreuses recettes sur Internet pour obtenir un pain levé et sans gluten. Comme quoi tout est possible ! Mais il faut pour cela 3 à 4 types de farines, une levure spécifique et parfois même du psyllium, sans pour autant être sûr du résultat. Les commentaires sous les recettes ne sont pas toujours encourageants … Et comme je ne sais pas si le sans gluten est indispensable pour moi, je n’ai pas envie d’investir dans plusieurs sortes de farines que je ne saurais pas utiliser une fois le défi terminé.

Pour quand même réaliser mon pain, j’ai fais appel à Schär. Schär est une marque très répandue dans le domaine des produits sans gluten. J’ai trouvé un Mix pour pain où les farines et la levure étaient fournies. Pour 5.85 euros, j’ai peux réaliser deux pains facilement.

SCHAR

J’ai mis 50cl d’eau, 8g d’huile et du sel, 500g de farine Schär et son petit sachet de levure dans ma machine à pain avec le programme pétrissage. Au bout d’1 heure 50, j’ai obtenu une belle pâte levée que j’ai transféré dans un moule à cake et direction le four préchauffé à 200°C pour 25 minutes. Mon choix de moule n’était pas idéal. Je ne m’attendait pas à ce que la pâte gonfle autant !!! A l’avenir je vais mettre ça dans un moule rond et plus large pour que le pain ne déborde pas autant. J’essayerais de te partager le résultat de mon prochain pain sur Instagram. Et oui, parce qu’il y aura de nouveau pain. Et bien entendu avec le Mix Schär !

Ofildalde. Pain sans gluten

Bien qu’il soit pas très coloré, mon pain est très bon ! Le mie n’est pas du tout friable et est très moelleuse. Entre un pain de mie et une brioche, c’est très agréable. Ca change de ce que je fais habituellement car je réalise toujours des pains complets avec de farine allant du type 110 au type 150. On ne peut faire plus complet .. C’est sûr, les bienfaits ne sont pas les même, la farine est blanche comme neige ici MAIS J’AI DU PAIN !!! 

 

Publicités

Ma vie sans. Le gluten

Je ne suis pas allergique au gluten. Je ne suis pas non plus intolérante au gluten. Je ne suis donc pas porteuse de la maladie cœliaque. Cœliaque est le doux nom de la maladie qui, par définition correspond à une intolérance permanente au gluten. Le gluten étant un ensemble de protéines que l’on retrouve dans les grains de nombreuses céréales (seigle, avoine, blé, épeautre, kamut et triticale).

régime-sans-gluten

L’allergie et l’intolérance au gluten ont deux mécanismes complètements différents. L’allergie est immédiate. Une personne allergique en contact direct avec l’allergène développe immédiatement des symptômes. Tandis qu’une personne intolérante soit cœliaque souffre d’une maladie auto-immune qui crée une malabsorption intestinale. Le gluten va alors attaquer et détruire les villosités de l’intestin grêle, empêchant ainsi une assimilation des aliments et provoquant une malabsorption de nombreux nutriments.

Moins de 1% de la population souffre de la maladie cœliaque. Le seul traitement de cette maladie consiste à suivre un régime sans gluten strict et à vie. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement médicamenteux.

Ofildadele.Pots

Je travaille dans un magasin bio et des personnes cœliaques, allergiques ou hypersensibles, j’en rencontre régulièrement. Le gluten est très souvent accusé de tous les maux. Problèmes de digestion, syndrome de fatigue chronique, signes de mal-être, de mauvais état général, d’eczéma, de stress et même de troubles du sommeil. Alors effet de mode ou inconfort digestif réel, grâce aux nombreux échanges avec les clients diagnostiqués non-cœliaques et non-allergiques, un régime sans gluten se voit très efficace. Le régime sans gluten est alors posé sans diagnostics. Pourtant, il n’existe à ce jour aucun rationnel scientifique clairement établi. Les effets du gluten restent à démontrer et j’ai très envie de me faire mon propre opinion là dessus.

Il m’arrive d’avoir quelques soucis de digestion. Douleurs et ballonnements abdominales, alternance diarrhée-constipation. Glamour. Mon estomac et mes intestins ne sont pas toujours au meilleur de leur forme. Est-ce au final à cause du gluten ?

Ofildadele.Planche

En temps que diététicienne, motivée par la pratique de la naturopathie, j’ai quelques pistes sur ces troubles. Pourquoi pas élargir les champs du possible et suivre un régime sans gluten le temps d’un mois. L’alimentation étant le seul traitement pour soulager ces maux, essayons et voyons. Comme tout le monde, mon alimentation n’est pas irréprochable. Il y a des jours où il n’y a pas de légumes dans mon assiette, où il y a beaucoup trop de féculents et que les grignotages sont trop nombreux. Fais ce que je dis, pas ce que je fais.

Cet article a pour but d’expliquer ma démarche. Je reviendrais ici dans un mois pour faire un bilan de mon expérience. La seule question qui me taraude l’esprit à l’heure actuelle, c’est mon petit déjeuner. Adepte du pain le matin, c’est ce repas de la journée qu’il va falloir entièrement modifier. Ce sera également l’occasion de m’ouvrir à d’autres céréales et d’être plus attentive à mes choix alimentaires.

Cet article n’a pas pour but de remettre en cause les personnes mangeant sans gluten. Les désagréments liés au gluten sont tels qu’il peut être judicieux d’essayer de manger sans et d’apprendre à varier son alimentation. C’est pour moi uniquement à but expérimental.

Sur ce, je te dis à dans un mois pour mon retour d’expérience. En attendant, je serais curieuse d’avoir ton avis sur le gluten. Avec ou sans dans ton alimentation ?

 

 

Gastronomie belge

Il y a longtemps que je n’ai pas écrit un article dans cette rubrique ; celle de la haute gastronomie. Ou pas. Je ne parle pas de haute gastronomie lorsque je suis derrière les fourneaux mais juste de cuisine, de repas vite fait mais bien fait, pas trop gras mais gourmand (Avec l’accent de de Cyril Lignac please) et d’équilibré bien entendu !

Direction aujourd’hui dans ma cuisine.

L’année dernière j’ai écris 2 ou 3 articles sur ce sujet en te présentant des recettes autour de la courgette. Mais je te rassure, la courgette n’est pas le légume qui constitue essentiellement mon alimentation. J’essaye de varier les plaisirs (La saison de la raclette est officiellement ouverte !) Mais c’est vrai que lorsque l’on veut manger les légumes de saison, on a parfois l’impression de faire des cures de certains aliments. Et arrivée l’heure de faire les courses ou de préparer le repas, on n’a parfois encore moins d’idées avec ce type d’aliments.

Pour changer des traditionnelles « chicons gratin » (Ou plus connu sous le terme « endives au jambon »), je te montre non pas 1 mais 2 recettes autour de l’endive (Histoire que je ne fasses pas trente.six.milles articles sur ce sujet!)

Endives

L’endive n’est pas toujours appréciée à cause de son amertume mais il suffit de parfois bien l’assaisonner pour casser ce goût et lui donner sa chance dans l’assiette ! L’endive contient beaucoup d’eau et est très peu calorique. Ces teneurs en fibres et en sélénium sont très intéressantes pour l’organisme. On va la trouver sur les étals d’octobre à mai. C’est donc un légume à consommer de préférence en hiver.

  • Salade complète aux endives

Quelques cerneaux de noix, des dés de fromages et des dés de jambon, des petits croutons, une pomme et bien évidemment des endives. Pour l’assaisonnement, c’est avec du vinaigre de noix, de la moutarde et de l’huile que tout se joue.

Noix

  • Tarte tatin chèvre et endives caramélisées

Faire rissolées quelques minutes les endives coupées en deux dans le sens de la longueur dans une poele bien chaude avec du beurre. Dans un moule à manqué, dispose du beurre en morceaux et saupoudre de sucre.
Préchauffe le four à 200°C (thermostat 6-7) et en enfourne le temps que ça caramélise.

Dispose les quartiers d’endives en rosace, au fond du moule.
Coupe la bûche chèvre en tranches fines et dispose-les sur les endives.
Saupoudre d’herbes de Provence. Sale et poivre.

Recouvre avec la pâte feuilletée ou brisée, le bord de la pâte doit glisser entre le moule et les endives.
Enfourne 20 min, la pâte doit se soulever et prendre une belle couleur blonde.

Prend une assiette légèrement plus grande que le diamètre du moule, puis pose-la dessus, et d’un geste retourne l’ensemble. Attend 5 ou 6 secondes, et soulève délicatement le moule.

Salade

Ces recettes vont peut-être te paraître simplissimes. Elles n’ont pas pour but d’être très élaborées non plus, juste là pour te donner des idées de repas.  Elles sont très rapide et nous à l’appartement, on se régale avec !! Elles ne demandent pas beaucoup d’ustensiles et peut importe la cuisine que tu as, tu peux les réaliser.


L’endive n’est pas forcément facile à cuisiner et j’espère qu’avec cet article, tu auras envie de les consommer ! Je suis bien entendu preneuse d’autres recettes autour de ce légume alors n’hésite pas à me donner tes conseils en commentaire !!

Robinson à notre façon

Ca y est les gars, la nouvelle saison de Koh-lanta a belle et bien démarré !!!!

Jeu de stratégie, épreuve d’immunité ou de confort, compétitivité et survie, l’équipe des rouges, l’équipe des jaunes (Et maintenant des bleues !!),  des paysages paradisiaques et l’indétrônable Denis Brogniard !! Que demander de plus, Koh-Lanta, c’est l’émission mythique de TF1 qu’avec C*, on ne loupe sous aucun prétexte !!

On se prête au jeu des épreuves et des éliminations (depuis notre canapé bien sûr!) mais ça ne fait pas de nous des Robinson Crusoé (Notre salon c’est pas un terrain de jeu !) Notre rendez vous quotidien du vendredi soir devant la télé, c’est aussi notre moment de détente pour commencer notre weekend (Ou pour termine la semaine de boulot en be-au-té !!!) (C’est peut être excessif comme ça … ?!) mais loin de là notre envie de se priver et manger du riz (Place au weekend quand même !!)

Alors oui, nous attendons cette émission avec impatience et pour se laisser aller le temps d’une soirée, on change nos habitudes alimentaires. Rien de bien fou (Ne t’attends pas à de la cuisine moléculaire ou autre ..!)  mais le vendredi, c’est apéro dinatoire en tête à tête avec notre télévision (Oui oui, rien de bien fou !!)

De part mon métier de diététicienne et l’idée d’en faire un article, tu te doutes bien que l’apéro dinatoire que je veux te présenter n’est pas associé aux cochonneries en tout genre que l’on peut trouver en grande surface. Il ne faut pas oublier que l’on est fin mars, les beaux jours approchent (On croirait pas comme ça parfois ..), les vacances au soleil également (Nice J-107 !!) et l’opération bikini ou l’opération « On est canon dans sa robe pour les mariages » a commencé !! (Je suis pas une diététicienne rigide et restrictive, faut pas croire comme ça … )

Aujourd’hui je te présente une recette qui me faisait vraiment de l’œil. On en entend parler de partout (#Healthy #Végétalien #1Hamburger.detemps.entemps.çafaitplaisir), il s’agit du houmous (Ou vulgaire purée de pois chiche) (Ca fait moins rêver ..)

Rien de bien compliqué, voici ma recette !

ingredients.jpg

  • Egoutte les pois chiches et « pince » les pour les mettre à nu (Coquinou!) De ce que j’ai vu et revu sur Internet, leur peau n’est pas digeste. Est-ce vrai ? Bonne question. Il vaut mieux prévenir que guérir, on l’enlève !!
  • Verse les pois chiches dans le bol de ton mixeur (ou dans un récipient à hauts bords pour les mixer à l’aide d’un mixeur plongeur)
  • Ajoutes-y le jus d’un demi citron (3 c-à-s de jus en bouteille!)
  • Mixe le tout ! (Logique j’ai envie de dire ..)
  • Incorpore l’huile de sésame (4 c-à-c nous à suffit pour 260g de pois) afin d’obtenir une texture crémeuse !! L’huile de sésame fait aussi bien l’affaire que la purée de sésame. Plus facile à trouver en commerce, ça demande également moins d’embarras que de faire sa purée soit même …. (Conseils d’amie !)

Houmous

Un jeu d’enfant n’est ce pas ? J’ai choisi la recette facile et pratique, je ne me suis pas compliquée la vie mais tu peux bien évidemment prendre des pois chiche sec et du tahini (purée de sésame) !! Pour ce qui est de l’assaisonnement, ail & épices sont les bienvenus. Pour ma part, j’ai fais une version soft mais au niveau du goût, on n’a pas voyagé au Moyen-Orient, il nous manquait quelque chose … Alors pour le coup, j’attends tes retours pour avoir des conseils .. Une épice mais laquelle ???

Au niveau de la texture, on a été séduit. C’est crémeux et très agréable à manger sur du pain ou avec des crudités (#healthy #bikini) (Un peu de folie, on a mangé du saucisson …) (Hé c’est le weekend quand même !!) (& Koh-Lanta !!!!!!!)

A savoir ; les pois chiches, comme toutes les légumineuses, apportent des protéines végétales. Le sésame fournit un apport de méthionine, un des huit acides aminés essentiels. Le houmous est également une source importante de fibres… Alors mangeons tous du houmous !!!!

Dois-je de nouveau me présenter ?

Encore une fois, je reviens ici en fin de mois sans avoir pointé le bout de mon nez durant celui-ci. Le temps défile à une vitesse folle et je n’arrive pas vraiment à me consacrer à l’écriture, à la couture et à laisser parler mon imagination. Alors forcément, sur le blog c’est le calme plat !! STOP à la jachère, j’ai envie de revenir une bonne fois pour toute ici avec des sujets différents (Mais tout aussi futile ne t’en fais pas !!) qui me permettront d’être plus présente sur la blogosphère. J’aime passer du temps ici alors pourquoi pas partager avec toi des favoris, des idées et des découvertes !! Un peu de folie les amis !

Au programme de cet article : un petit rituel mis en place depuis quelques semaines qui me tient tout particulièrement au cœur. Acheter ces fruits et légumes sur le marché.

Non ce n’est pas une blague.

Je voulais te faire partager ma nouvelle façon de consommer car peut être, elle te donnera envie et toi aussi tu partira tous les samedi matin à la conquête du marché le plus proche de chez toi pour enfin acheter des fruits et des légumes de saison et de ta région.

Les grandes surfaces c’est bien, c’est pratique et plutôt économique. Mais soyons franc, trouver des tomates en décembre ou acheter des courgettes d’Argentine, c’est pas vraiment l’idéal ….  L’avantage du marché, c’est que tu trouveras des produits frais, avec du goût et de la qualité ! Le choix des légumes est forcément plus restreint mais pas les recettes  !! (Vive Internet !!) Argument supplémentaire : le cadre pour faire ces courses est beaucoup plus agréable. Un grand bol d’air frais pour bien démarrer le weekend !!

3 repas par jours ; 7jours sur 7 soit 21 repas dans la semaine., c’est une sacrée gestion dans notre quotidien. Une tâche ménagère indispensable où ce petit calendrier ci dessous des produits à consommer durant l’année pourra t’aider :

fruits-et-legumes-saisonPour ma part, je fais mes courses toutes les deux semaines et c’est un vrai plaisir de se rendre au marché la samedi matin. Et toi, tu as ce même rituel ?

dscn83661.jpg
Mon panier de ce jour