Liquide vaisselle et tawashi #Flop

Il n’y a pas toujours que des réussites lors de mes expériences zéro déchet. Et oui, tout ne peut pas être parfait du premier coup. Ca arrive même au meilleur ! #Humour. Après la lessive maison, j’ai voulu tester le liquide vaisselle et le tawashi. Liquide vaisselle, jusque là tu me suis mais le tawashi-quoi?

dscn9652.jpg

Le tawashi est une petite lavette réalisée à la main avec du tissu de récupération qui remplace la fameuse éponge jaune et verte non recyclable. Ils ont de nombreux avantages comme celui d’être plus  résistants que les éponges synthétiques vendues dans le commerce, d’être lavables, d’avoir normalement une durée de vie de 6 mois et de pouvoir les fabriquer soi-même. Dans une démarche zéro déchet, l’intérêt de cette éponge est d’offrir une seconde vie à nos habits, de réutiliser et de recycler et également de faire des économies !!

Après l’avoir essayé, je ne partage pas du tout ces avantages. Et Christophe non plus, lui qui fait principalement la vaisselle à l’appartement. Je préfère largement passer l’aspirateur que d’avoir les mains sous l’eau … Ce qu’on a pas aimé avec notre tawashi, c’est sa forme et sa rigidité. La prise en main n’était pas optimale et pour aller dans les recoins de la vaisselle, le tawashi n’était pas souple. De ce fait, il était plutôt long à sécher car il s’essorait difficilement.

Il existe plusieurs méthodes pour créer un tawashi : on peut les tisser, les tricoter ou les crocheter. Il en existe sous différentes formes et matières et je pense, qu’en tricot ou crochet, c’est l’idéal. Sur la blogosphère, les retours positifs sur cette éponge sont très nombreux et ça peut également être un élément de décoration très jolie. De quoi mettre la joie dans la cuisine ou la salle de bain !! Alors peut-être qu’un jour j’essayerai avec un lainage … Tu trouveras de nombreuses explications pour leurs réalisations sur Internet !

Ofildadele. Tawashi

En attendant, je passe mes éponges jaune et verte à la machine à laver quand le besoin s’en fait sentir. Je récupère une éponge toute propre et comme neuve !! Et si vraiment son état est fortement abimé, j’utilise cette éponge pour faire mon ménage. Je leur donne une seconde, voire triple vie et au final, mes éponges classiques me durent un certains temps !!! Et puis, mon argument de choc, c’est quand même que je consomme local !! Une éponge locale ? Et oui, habitant à quelques kilomètres de Beauvais, je choisis les éponges de la marque Spontex qui est une entreprise qui fabrique des éponges à Beauvais même !! Rien d’écologique là dedans mais chacun trouve ces avantages là où il a envie de les voir !! Pour ceux qui connaissent, l’odeur fait partie du paysage !!

Ofiladele. Spontex

Associé au tawashi, je me suis essayée au liquide vaisselle maison. J’ai suivi la recette du livre « Famille presque Zero déchet – Ze guide » composée de 50g de savon de Marseille en copeaux – 1L d’eau – 50g de savon noir – 2 cuillère à café de bicarbonate de soude – 2 cuillères à soupe de cristaux de soude – 2 cuillère à soupe de vinaigre blanc et 20 gouttes d’huiles essentielles. Je ne te conseille absolument pas cette recette. C’est une catastrophe ! Et je pèse mes mots.

Ce liquide vaisselle s’est figée dans la bouteille alors pour s’en procurer un peu, je te raconte pas la galère. Pour le rendre plus liquide, il faut apparemment diminuer la quantité de savon de Marseille et augmenter celle de savon noir. Je n’ai pas essayer et je n’ai pas forcément envie. Avec Christophe, on n’a pas aimé l’absence de mousse de ce produit et le résultat sur la vaisselle. L’absence de mousse, ça se comprend. Quand on fait ces produits maison, il ne faut pas s’attendre à un produit moussant mais ça nous a vraiment perturbé. J’ai eu en plus l’impression d’avoir un film gras sur ma vaisselle et pour ce qui est des verres, on ne voyait plus clair à travers. On avait beau frotter, les traces restaient et clairement, ils n’étaient jamais propres.

Mon expérience a quand même duré 2 à 3 semaines. Je suis tenace.  Je me disais que l’on s’y habituerait et que le résultat finirait par être à la hauteur de nos exigences. Et non.  J’ai fini par acheté un produit vaisselle conventionnelle dans un magasin bio. La composition est clean, la nature nous dit merci et ma vaisselle aussi !! Peut être que je testerai de nouveau le tawashi et le liquide vaisselle mais ce n’est pas à l’ordre du jour. Je vais attendre de lire un retour positif sur une recette testée sur la blogo. Tu peux peut-être m’éclairer et me partager une recette ?! J’attends tes retours sur le sujet et n’hésite pas à partager en commentaires tes flops zéro déchets, histoire que je me sente moins seule ..

 

Publicités

Ma vie sans. Le gluten

Je ne suis pas allergique au gluten. Je ne suis pas non plus intolérante au gluten. Je ne suis donc pas porteuse de la maladie cœliaque. Cœliaque est le doux nom de la maladie qui, par définition correspond à une intolérance permanente au gluten. Le gluten étant un ensemble de protéines que l’on retrouve dans les grains de nombreuses céréales (seigle, avoine, blé, épeautre, kamut et triticale).

régime-sans-gluten

L’allergie et l’intolérance au gluten ont deux mécanismes complètements différents. L’allergie est immédiate. Une personne allergique en contact direct avec l’allergène développe immédiatement des symptômes. Tandis qu’une personne intolérante soit cœliaque souffre d’une maladie auto-immune qui crée une malabsorption intestinale. Le gluten va alors attaquer et détruire les villosités de l’intestin grêle, empêchant ainsi une assimilation des aliments et provoquant une malabsorption de nombreux nutriments.

Moins de 1% de la population souffre de la maladie cœliaque. Le seul traitement de cette maladie consiste à suivre un régime sans gluten strict et à vie. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement médicamenteux.

Ofildadele.Pots

Je travaille dans un magasin bio et des personnes cœliaques, allergiques ou hypersensibles, j’en rencontre régulièrement. Le gluten est très souvent accusé de tous les maux. Problèmes de digestion, syndrome de fatigue chronique, signes de mal-être, de mauvais état général, d’eczéma, de stress et même de troubles du sommeil. Alors effet de mode ou inconfort digestif réel, grâce aux nombreux échanges avec les clients diagnostiqués non-cœliaques et non-allergiques, un régime sans gluten se voit très efficace. Le régime sans gluten est alors posé sans diagnostics. Pourtant, il n’existe à ce jour aucun rationnel scientifique clairement établi. Les effets du gluten restent à démontrer et j’ai très envie de me faire mon propre opinion là dessus.

Il m’arrive d’avoir quelques soucis de digestion. Douleurs et ballonnements abdominales, alternance diarrhée-constipation. Glamour. Mon estomac et mes intestins ne sont pas toujours au meilleur de leur forme. Est-ce au final à cause du gluten ?

Ofildadele.Planche

En temps que diététicienne, motivée par la pratique de la naturopathie, j’ai quelques pistes sur ces troubles. Pourquoi pas élargir les champs du possible et suivre un régime sans gluten le temps d’un mois. L’alimentation étant le seul traitement pour soulager ces maux, essayons et voyons. Comme tout le monde, mon alimentation n’est pas irréprochable. Il y a des jours où il n’y a pas de légumes dans mon assiette, où il y a beaucoup trop de féculents et que les grignotages sont trop nombreux. Fais ce que je dis, pas ce que je fais.

Cet article a pour but d’expliquer ma démarche. Je reviendrais ici dans un mois pour faire un bilan de mon expérience. La seule question qui me taraude l’esprit à l’heure actuelle, c’est mon petit déjeuner. Adepte du pain le matin, c’est ce repas de la journée qu’il va falloir entièrement modifier. Ce sera également l’occasion de m’ouvrir à d’autres céréales et d’être plus attentive à mes choix alimentaires.

Cet article n’a pas pour but de remettre en cause les personnes mangeant sans gluten. Les désagréments liés au gluten sont tels qu’il peut être judicieux d’essayer de manger sans et d’apprendre à varier son alimentation. C’est pour moi uniquement à but expérimental.

Sur ce, je te dis à dans un mois pour mon retour d’expérience. En attendant, je serais curieuse d’avoir ton avis sur le gluten. Avec ou sans dans ton alimentation ?

 

 

Billet d’humeur

L’année 2017 s’est terminée si rapidement que je n’ai pas eu le temps de venir me changer les idées sur le blog. Pas eu le temps ou plutôt « pas pris le temps ». Je me suis laisser envahir par certaines tâches du quotidien et j’ai mis de côté mon univers O’Fil d’Adèle. Aujourd’hui que j’arrive à prendre du temps, j’ai envie de revenir ici et de partager quelques articles sur des sujets sûrement futiles mais qui me font plaisir !

Fin d'année.

Changer d’année n’est rien d’autre qu’un repère temporel mais l’idée de « tourner une page » et d’entamer une nouvelle période, me pousse à changer et repartir de zéro. J’ai appris qu’il était important pour mon équilibre de consacrer du temps à ma créativité et écrire me permet de penser à autre chose.

Vous n’allez jamais trouver de temps pour quoique ce soit. Si vous voulez du temps, vous allez devoir le créer – Charles Bruxton

Fragilité.

Le mois de décembre a été plutôt chargée avec notre déménagement, mon nouveau travail et bien évidemment les fêtes de fin d’année. Il y a eu un peu de changement dans mon quotidien et ce n’est pas pour me déplaire. Je n’ai jamais tellement évoquée l’arrêt de mon travail de diététicienne à l’hôpital en milieu d’année et la période de « chômage » qui s’en ai suivi, tellement elle était peu enrichissante psychologiquement et professionnellement. Une grosse remise en question de 6 mois avec peu de réponses à la clé … Aujourd’hui j’ai trouvé un travail, toujours autour de l’alimentation et je dois dire que je me sens beaucoup mieux. Je retrouve confiance en moi et c’est peut être pourquoi je reviens sur le blog que maintenant.

Renaissance.

Ces 6 mois d’inactivités sont toutefois passés à une vitesse folle. Je me suis réfugiée dans la couture et dans la vente de mes créations. Autour du bébé. Et oui sans grande surprise, si tu me suis dans mes lectures sur le blog, tu n’es pas sans savoir que les cadeaux de naissances sont ma spécialité !! Pinterest est une mine aux trésors pour assouvir sa créativité !! Ma boutique en ligne est toujours d’actualité et on peut y retrouver des coffrets naissance pour tous les goûts et pour tous les prix. Je suis très contente de ce projet et je n’ai pas envie de le laisser à l’abandon. Il va sûrement évoluer car je veux m’ouvrir à d’autres univers que celui de l’enfant. Je ne peux pas vivre grâce à mes ventes mais elles ont le mérite de m’échapper quelques heures.

Ce petit billet d’humeur est également l’occasion pour moi de t’adresser tous mes vœux pour 2018. Je te souhaite pleins de bonnes choses et beaucoup de rires et d’amours. J’espère que cette nouvelle année sera pour nous l’occasion d’échanger sur divers sujets. Je ne garantie pas la ponctualité hebdomadaire de mes articles mais ceux ci seront écrit avec plaisir et j’espère que tu appréciera leurs contenus !!

Sortez les mouchoirs #2

Au début de l’automne, je te parlais  de mes mouchoirs en tissu et je me suis dis pourquoi pas détailler un peu plus cet article, en ce début d’hiver (Oui on y est pas encore mais le ressenti y est !!) en abordant mes remèdes sur les petits maux hivernaux.

Sortez les mouchoirs #3.JPG« Sortez les mouchoirs – Deuxième. Suite. & fin! »

Je ne t’apprend rien en écrivant qu’il est important de se laver régulièrement les mains, véritables réservoirs de germes, de micro-organismes ou bactéries (Il faut parfois être un peu égoïste pour éviter que ces bactéries se propagent et se transmettent d’une personne à l’autre !!) Et si tu n’as pas d’accès à un lavabo, pourquoi pas se tourner vers un flacon de gel hydro-alcoolique que tu pourras transporter où tu le souhaites.

merci-handy.jpg

Attention, ce gel ne va pas te nettoyer les mains mais tuer les microbes, bactéries et virus. Plutôt critiqué quand il est utilisé en grande quantité, le temps d’un rhume, il peut être la solution pour guérir plus rapidement. Dans mon sac à main, j’ai tout simplement glisser ce petit flacon de la marque Merci Handy reçu en cadeau. Son format nomade est très pratique et l’odeur de noix de coco très agréable !

Les températures ont bien chutés ces derniers temps mais il reste néanmoins importants de bien aérer les pièces de son lieu de vie pour  tuer les microbes et éviter leurs proliférations. Pas besoin de garder les fenêtres grandes ouvertes toute la journée (Sauf si tu travailles chez EDF ..), 10 à 20 minutes suffissent pour renouveler l’air et par la même occasion dépolluer l’air intérieur causé par la peinture, produits ménagers et j’en passe. Je fais ça chaque matin, dans la chambre pendant que l’on petit déjeune et dans la salle quand on se prépare et il n’y a pas à dire, on se sent beaucoup mieux chez nous comme ça !!

En parlant d’aération, il n’y a rien de mieux que de sortir et prendre un bon bol d’air frais. Même quand il fait froid il est conseillé de sortir pour prendre l’air et s’oxygéner (En se couvrant bien sûr !) Ne reste pas chez toi à ne respirer que l’air pollué de ta maison. Notre corps a besoin d’air frais pour mieux fonctionner. Marcher 30 minutes par jour aidera à renforcer notre système immunitaire.

Et pour ce qui est d’assainir notre habitation, pourquoi pas se tourner vers les huiles essentielles. La plupart des huiles essentielles ont des propriétés antiseptiques et bactéricides, ce qui veut dire qu’elles combattent les bactéries et les empêchent de se développer. J’ai la chance d’avoir d’un diffuseur d’HE et j’en vois vraiment l’utilité. Je ne pourrais plus m’en passer !!

diffuseur-he.jpg

Il s’agit pour plus de détail d’un diffuseur ultrasonique qui diffuse à froid le mélange d’eau et d’huiles en une brume légère qui se propage dans l’air. Cette diffusion permet de ne pas détériorer la fragrance originale des huiles essentielles mais aussi de conserver leurs valeurs énergétiques.

Il y a quand même quelques règles de bases à connaître avant de se servir d’un diffuseur.

  • Toutes les HE ne peuvent pas être diffusées seules. C’est pourquoi il est conseillé de les mélanger avec une ou plusieurs HE qui se complètent d’un point de vue olfactif ou thérapeutique.
  • Certaines HE ne peuvent même pas être diffusées du tout. D’autres sont à éviter pour les femmes enceintes et les bébés mais pas toutes.
  • 10 à 15 gouttes suffit au diffuseur et pas plus de 20 minutes par heure.

Je diffuse régulièrement des HE en fin de journée et je te propose mon TOP 6 des huiles essentielles pour les maux hivernaux (Et ouais mon TOP 6, ça ne rigole pas !)

  1. L’HE de Pin sylvestre est très connu pour son pouvoir décongestionnant des voies respiratoires. C’est un excellent tonique général et un ban anti-inflammatoire.
  2. L’HE d’Eucalyptus radiata (Ou globulus) est particulièrement recommandée en hiver pour contrer les affections respiratoires diverses et les bronchites.
  3. L’HE de Tea Tree est la championne des HE anti-infectieuse ! Elle stimule parfaitement le système immunitaire.
  4. L’HE de Menthe poivrée est anti-inflammatoire, antibactérienne et antivirale. Je l’utilise en hiver principalement pour décongestionner les voies ORL.
  5. L’HE de Ravintsara est la plus efficace des HE antivirales. Grand remède contre la grippe en traitement préventif ou curatif, c’est également un stimulant général du système immunitaire !!

Les HE ont de nombreuses vertus et ce n’est qu’un petit (tout petit) aperçu que je t’écris là. Je te conseille vraiment de bien te renseigner avant de les utiliser !!

Personnellement, je les utilise en suivant les conseils de différents bouquins comme celui de Thierry Folliard – La bible Larousse des Huiles Essentielles. Il est très complet et en suivant ces instructions, il m’arrive de me soigner  en prenant une goutte d’HE dans une cuillère de miel ou sur un sucre. Même en inhalation, en appliquant quelques gouttes sur un mouchoir que j’hume pour me dégager les voies nasales (Mouchoir en tissu  comme je te l’expliquais si bien ici)

Livre HE Larousse

L’homéopathie est très efficace là aussi et c’est Christophe qui m’a fait découvrir le L52 des laboratoires Lehning. En préventif ou curatif, cette solution buvable à diluer est utilisé pour les états grippaux. Nul besoin de jouer au petit chimiste, le mélange de plantes est déjà fait et il s’avère très efficace !!

L52

Les abeilles sont également de bonnes alliées pour combattre l’hiver. Sans te lancer dans l’apiculture, faire une cure préventive avec les produits de la ruche permet d’apporter de nombreux bienfaits à notre organisme et d’éliminer quelques microbes !!

  • La gelée royale  contient des substances antibiotiques qui permettent de renforcer le système immunitaire. C’est donc un atout pour lutter contre les virus de l’hiver.
  • Le pollen a des vertus antioxydant, détoxifiant et lutte contre la fatigue. Il a également la réputation de renforcer le système immunitaire et d’améliorer la mémoire.
  • Le propolis est utilisé par les abeilles pour protéger leur ruche des microbes grâce à ses propriétés antiseptique et antibiotique. Il calme les maux de gorge et permet de dégager les voies respiratoires.
  • Le miel est surtout connu pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Il calme toux et maux de gorge.

Pour soutenir l’organisme, stimuler son système immunitaire et lui donner de l’énergie, pour vaincre la fatigue et l’épuisement on peut faire une cure de gelée royale de 2 ou 3 semaines ou une cure de pollen de 1 mois. Ensuite pour soulager tes soucis de l’hiver (Si soucis il y a) tu utilises du miel et du propolis selon tes besoins.

Complément.JPG

Nous  venons de commencer une cure de gelée royale associé au ginseng, guarana et gingembre pour nous aider à résister à la fatigue physique et mentale. C’est une première pour nous et je te tiendrais au courant de notre état sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) en fin de cure ! Et bien que je ne peux te partager les effets bénéfiques sur l’organisme dés maintenant, je t’encourage à démarrer cette une cure qui ne peut te faire que du bien afin de stimuler ton système immunitaire !!


Si tu es arrivais jusque là, BRAVOOO car cet article me parait rudement long ! J’ai vraiment apprécié de l’écrire et j’espère qu’il te plaira ! N’hésite pas à me retrouver sur les réseaux sociaux et à partager tes remèdes, tes conseils et ton avis sur tout ça en commentaire. 

Ma lessive maison

« Patati et patata,
Toute la journée, ça n’arrête pas,
Faut faire le feu et la cuisine, la vaisselle, le ménage, …
C’est vraiment de l’esclavage ! »

Loin d’être Cendrillon, j’ai eu cet air musical en commençant l’écriture de cet article et je me suis dis, pourquoi pas te le faire partager (Ne me remercie pas!) Pourquoi cette chanson? Parce qu’aujourd’hui, on est dimanche, on a changé d’heure, les journées à profiter du beau temps diminuent, l’hiver va commencer à pointer le bout de son nez et c’est souvent quand la nuit tombe que je profite d’être chez moi, bien au chaud pour faire quelques tâches ménagères comme les lessives et le repassage devant 7 à 8 ou 66 minutes ! Et dans ma démarche écolo-écono ou Zéro déchets (Appelle la comme tu veux!), j’ai voulu tester la fabrication de la lessive maison !!

Lessive maison O'Fd'A

Pourquoi ? Un grand paradoxe existe quand on sait que le but de laver notre linge est de le rendre propre et que l’on utilise pour ça de la lessive qui est tout sauf propre !! Les lessives sont de plus en plus sophistiquées, avec des promesses de plus en plus stupéfiantes : laver toujours plus vite et toujours mieux, pouvoir laver couleurs et blanc sans aucun dégorgement… Mais ces promesses ont un prix et pas des moindres pour notre porte monnaie et l’environnement !

Ma sœur a réalisé sa lessive elle-même dans un premier temps et quand elle m’a dit que c’était un jeu d’enfant pour la faire, je me suis dis pourquoi pas ! Et en effet, mettre ces idées en place, c’est très facile avec le fleurissement des actions Zéro Déchets ! J’ai utilisé pour ma part la recette du livre « Famille presque zéro déchet – Ze Guide » mais sur Internet et dans des bouquins du même style, tu en trouveras beaucoup !! A base de savon comme ici, de lierre et même de cendres, tu n’as que l’embarras du choix.

Livre Ze Guide O'Fd'A

  • 1L d’eau chaude pour 1L de lessive
  • 1 cuillère à soupe rase de cristaux de soude
  • 20g de savon de Marseille en paillettes
  • 20g de savon noir liquide
  • Quelques gouttes d’huiles essentielles de ton choix

D’ailleurs en parlant de savon, j’utilise à la fois du savon de Marseille et du savon noir liquide comme indiqué. Beaucoup de recettes indiquent uniquement le savon de Marseille et en plus grande quantité. Avec cette recette, je pense que ma lessive, lorsqu’elle refroidie, à tendance à moins gélifier mais ce n’est que des suppositions .. (Ou s’agit-il juste d’un manque d’eau par rapport à la quantité de savon?) Si tu as d’avantages d’explications, je suis preneuse !! Et pour les novices, oui la lessive maison gélifie lorsqu’elle refroidie et donc avant chaque utilisation, il faut bien secouer (Genre bien bien !!) et la lessive va se « casser ».

Je t’assure que c’est très facile de la réaliser soi-même cette lessive. Il suffit d’ajouter tous les ingrédients ensemble sauf les huiles essentielles et porter à ébullition. Une fois la lessive tiède, j’ai mis mon mélange dans une ancienne bouteille de lessive et j’y ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles. Arbre à thé, mandarine ou lavande, je change en fonction de mes envies ! Rien de plus naturel !!!  Et pour ce qui est du prix, alors certes il va falloir acheter plusieurs produits d’un coup ce qui peut revenir un peu cher au démarrage mais au final, vu les faibles quantités de savon utilisées pour 1litre de lessive à chaque préparation, le calcul est vite fait pour se rendre compte que c’est une sacré économie de faite !

HE O'Fd'A

Et le résultat ? Je ne peux pas te dire que ma recette est la meilleure parmi toutes celles qui existent car je n’ai jusque là réalisé que celle-ci.  Cependant, j’en suis très satisfaite, mon linge est propre (C’est justement ce qu’on lui demande !) Je n’ai jusque là aperçu aucune traces blanches sur les vêtements noirs. Ma lessive maison vient à bout de toutes les tâches … MAIS comme je n’ai pas d’enfants, je ne sais pas si ça marche pour les taches coriaces …  Mon linge n’a pas vraiment d’odeurs (Adieu odeur de lessive chimique) ce qui est un peu particulier au début car on est mine de rien habitués aux odeurs artificielles mais rassure toi, on s’y fait rapidement (Après avoir reniflé et inspecté plusieurs fois mon linge après les premiers lavages !) Et si je veux le parfumer, je mets dans mon eau de repassage des HE et le tour est joué !

Ma sœur est également satisfaite de sa recette de lessive. Elle utilise pour 3L d’eau ; 60g de savon de Marseille, 6 c-à-s de bicarbonate, 150g de cristaux de soude, 20gouttes d’HE de Citron, 30g. d’HE de lavande et 20 à 30g. d’HE d’arbre à thé.

Et chaque produits du commerce peut avoir son équivalent naturel comme le vinaigre blanc qui adoucit le linge, qui préservera les couleurs de ton linge et préviendra ta machine du tartre. Pour le linge très sale, il est conseillé de la faire tremper dans de l’eau bouillante avec 1 c-à-s de percarbonate pendant la nuit ou prélaver les tâches avec du savon noir !! Pour ce qui est des tâches de vin ou chocolat, saupoudre de la terre de Sommières et laisse sécher ; une fois la poudre sèche, enlève-la avec ton aspirateur.


Alors tu es convaincue et tu veux devenir une vraie fée du logis écolo-écono ?