Sortons les gambettes !

TADAAAM la voici la voilà (Sous tes yeux ébahis et tes exclamations d’admirations) (OU PAS !!) !!! Elle attend patiemment sa place ici (et également sur mon popotin car je n’ai pas eu l’occasion de réellement la porter) : une jolie petite jupette aux imprimés géométriques que tu as déjà pu apercevoir rapidement lors de ma semaine 14 de vacances.

Je suis plutôt contente du résultat et je n’ai rencontré aucunes difficultés lors de sa réalisation (C’est qu’elle fait des progrès la petite ?!) (Qui l’eut cru !!) Point important à préciser ici, il s’agit d’un patron fait maison (Et c’est qu’elle prend la confiance en couture !!) Bon, il ne s’agit ni plus ni moins qu’une jupe à pli maintenus par une petite ceinture, non doublé et fermée par un zip. Et non je n’indique pas le mot « invisible » car elle ne l’ai pas vraiment. Je n’ai pas l’habitude de poser des fermetures éclairs et ça se voit. J’ai essayé de minimiser les dégâts en faisant un point assez large. N’ayant pas de pied de biche adapté à la pose de fermeture, je trouve que je m’en sors pas si mal et positionnée sur la côté, ce n’est pas très voyant !! Tu en penses quoi ??

Le plus long dans sa réalisation de cette jupe est de calculer le positionnement et la profondeur des plis en fonction du tour de taille. Non pas que je sois nulle en mathématiques (Je connais encore mon théorème de Pythagore !!!) (Ok j’avoue, j’ai toujours eu quelques difficultés avec les probabilités ….), il faut être précis et bien commencer par le milieu du tissu afin que le premier pli soit centré et ensuite les repartir équitablement !

Surfiler les pans de la jupe pour de jolies finitions. Fixer la ceinture en veillant à ce que les plis soient bien maintenus. Faire un ourlet à la hauteur souhaité. Basico basique, je ne t’apprends rien et tu trouveras sûrement des tas d’aides sur le net si tu veux réaliser une jupe identique à la mienne (Tu m’envies et tu veux la même n’est ce pas ?!!) (Jalouse va !!) Pour revenir à la fermeture éclair, je ne l’ai pas monté très haut et j’ai opté pour un petit crochet attaché à la main pour fermer correctement ma jupe.

DSCN8715

Au niveau de la taille, il ne faut pas que je grossisse. Ca tombe bien, c’était pas mon but !!! Il ne me reste plus qu’à la porter et c’est avec un petit top blanc que je me sens plus à l’aise. Les triangles peuvent rendent la jupe enfantine mais tu dois commencer à me connaître .. je suis une grande enfant (!!) Avec un petit talon, l’affaire est jouée !


 

La peluche d’une chipie

Le weekend dernier nous avons fêté en famille les 1 an d’une petite chipie nommée Léonie ❤ Avec son palmier sur la tête, la petite mistinguette marche et escalade tout ce qu’elle peut ! Elle grandit à vu d’œil et c’est un plaisir de jouer avec elle (Et je ne me fais pas prier, je suis une grande enfant !!)

A l’occasion de son anniversaire, nous lui avons offert une petite peluche made in O’fil d’Adèle. Patron fait maison, je suis retombée en enfance en lui réalisant cette petite « souricette » (Mis entre guillemet car ça ne ressemble pas tellement à une souris au final …) (ANI  = Animal Non Identifié) J’ai trouvé mon inspiration sur Pinterest et à l’aide de papier calque, d’un crayon de bois, d’une règle et d’un bon coup de ciseau, j’ai mis à exécution mes idées. Et au vu du résultat, j’ai soigneusement rangé mon patron pour pouvoir l’utiliser prochainement !

C’est une petite couture que je prend plaisir à réaliser. Enfin, je reviens sur mes mots : petite couture pas tellement car mine de rien, il y a pas mal de pièces à assembler. Sans grande complication, il faut juste beaucoup de patience !!! J’ai utilisé différents coupons de tissus avec comme couleur principale, le rose (Rose = Fille) (Oui Oui je suis vieille France !) Pour apporter de la fantaisie à ma souricette, je lui ai fait une petite jupe froncée et doublé de tulle à paillette. Une vraie peluche de princesse avec un collier de perles pour une jolie tenue (Et des finitions comme j’aime !)

DSCN8665


Sympa ce petit retour en enfance ! Tu en penses quoi?

Baby’Box – Première !

Si tu as lu mon dernier article, tu sais que j’ai été récemment en congés une semaine et j’en ai profité pour faire de la couture. 2 projets terminés, je te présente le premier ! (Il faut bien un premier !)

Au programme : un cadeau de naissance (Et c’est n’est que le premier d’une longue liste pour l’année !!) (Prépare toi à voir des article comme celui ci !!). Un petit Gaspard est arrivé dans la famille et je voulais lui souhaiter la bienvenue avec de jolies petites créations made in O’fil d’Adèle (Ouais genre la meuf elle balance sa « marque » comme ça ..)

Ma Baby’Box est composé d’un petit lapin tout doux, d’une guirlande faite avec des perles en bois et d’une tenue estivale. Petit pantalon élastiqué et petit gilet de berger (Petit, Petit, Petit, oui c’est pour un bébé …) (Marre de cette répétition mais je ne peux pas m’en empêcher ….) J’ai choisi ce coloris de gris et de bleu ciel, un basique dont on ne se lasse pas !

J’ai pas eu grande difficultés à réaliser ces coutures. Je me suis prise cependant à deux fois pour la pose de l’élastique car je n’avais aucune mesure pour sa longueur. Un peu trop serré à mon goût au début, j’ai bidouillé sans que cela se voit (Chuut!) pour allonger l’élastique afin que le petit bout n’ait pas le ventre compressé !

Le pantalon n’est pas entièrement doublé. Pour ce qui est du tissu bleu, je n’avais qu’un coupon et du coup pas le moyen de refaire un deuxième pantalon. Pour apporter un peu de couleur, j’ai ajouté des empiècements à la taille et aux chevilles. Si le petit bout à de grandes jambes, défaire mes points prends 2 secondes et hop, il n’aura plus de pantacourt ! (Astuce du jour bonjour !) J’ai opté de faire cette tenue en 6 mois.

Le gilet de berger est pour le coup reversible. Rien de bien compliqué à réaliser, là aussi c’est du 6mois. Et oui du 6 mois !! J’ai bien suivi les mesures du patron et je le trouve très petit par rapport au pantalon …. N’ayant pas de petit, je me rend pas très bien compte de la taille. Tu en penses quoi toi ?

La guirlande n’est pas très grande et il est possible d’y accrocher 3 photos. J’ai trouvé les perles en bois chez Action (J’A-DOO-RE CE MAGASIN) (#Hystérie) et j’en ai ajouté des bleues que j’avais en stock chez moi. Une petite décoration d’inspiration naturelle que j’aime beaucoup ! Pour ce qui est du petit lapin, c’est tout simplement un lapin doublé avec de la polaire grise. 2 carrés pour en faire 1 // 4 oreilles pour en former 2 et des rubans pour des finitions plus jolies. Le détail qui fait LA différence !

Alors peut être que Gaspard n’arrivera pas à mettre le haut et le bas en même temps néanmoins ça reste 2 jolies pièces que l’on peut mettre avec n’importe quel pantalon et t-shirt (Ouiiii je suis hyper contente du résultat !!) (#Modestie)


Et toi dis moi, des cadeaux de naissances en préparation ? 

Un petit pas pour moi – Un grand pour ma poubelle !

Ecologiques & Economiques, les lingettes lavables c’est la grosse tendance du moment. Une tendance qui a du bon pour notre planète et notre porte monnaie (!!) Et oui, on est pas sans savoir que la réduction de nos déchets permet d’économiser des matières premières épuisables et précieuses, de limiter les impacts sur l’environnement et sur le climat et au niveau local, d’avoir moins recours à l’incinération ou au stockage de déchets (Et on répond « Oui Maitresse ! »)

Je ne suis pas là pour te faire culpabiliser car ta poubelle en fin de semaine déborde de déchets mais si chacun de nous peut mettre en place une petite action afin de ne pas faire craquer son sac à chaque fois qu’on sort la poubelle (J’exagère à peine …), nos enfants nous remercieront !

Ma petite action, tu la bien comprise, c’est les lingettes lavables. Je ne me maquille pas beaucoup, je ne suis pas une grande adepte des cotons démaquillants mais mine de rien, j’en avais toujours dans ma salle de bain. J’utilisais forcément 1 disque par jour pour les eaux florales que j’applique sur mon visage. Pour pas mal de gens pourtant, ce nombre monte facilement à 3-4, voire  davantage, selon le type de maquillage que l’on porte et les produits démaquillants dont on se sert.

Apercu salle de bain
Cotons carrés

Facile à faire, c’est un assemblage de 2 tissus endroit sur endroit que l’on retourne après couture pour finir par un petit point à la main. Tu trouveras de nombreux tutos si tu as besoin de plus d’explications et voici les nombreux avantages :

Plus de gaspillage puisque je ne jette plus mes disques. Je les lave et je les réutilise.

Pour faire mes petits disques (carrés), j’ai utilisé des coupons de tissu, achetés dernièrement (Encore des achats de tissu … pas très économique et écologique au vu du stock à l’appart) (Mais maintenant que c’est acheter …. il faut bien les utiliser !!!) et pris des gants de toilettes usé dont je ne me servais plus.

A raison de 75c. à 2€ par paquets de cotons / 1 à 2 fois par mois, mes disques ne me coûtent quasiment rien avec la récup de tissu. Et si tu es tenté par du tissu biologique, crois-moi ça sera vite rentabilisé !!

J’ai cousu une quinzaine de disques qui finissent directement au lave-linge au fur et à mesure des mes lessives. Ils sont assez colorés, je fais donc attention à mon choix de linge mais globalement, je les lave avec n’importe quel type de vêtements.

Mes disques sont tout aussi agréable à utiliser que des cotons démaquillants. Ils imbibent bien les produits et je dois même dire que C* apprécie davantage car finit les reste de cotons pris au piège dans la barbe.


Conquise ? Et toi, le zéro déchet, ça donne quoi ?

Mon beau miroir, dis moi qui est la plus belle ? Blanche Neige bien sûr !!!

Que le temps passe vite ! On est déjà le 22 !! Le mois de janvier va bientôt prendre fin et j’ai l’impression d’avoir écrit hier mon article sur le snood de C* (Qu’il porte tous-les-jours !). Boulot – Dodo – Ménage – Cuisine et  Sport, voilà comment mes semaines défilent .. Tu vas me dire t’en mieux, tu n’as pas le temps de t’ennuyer (!!!)  et je te le fais pas dire , je ne vois pas le temps passer ! Mais on va pas se mentir, cette routine qui t’es sûrement plus ou moins similaire n’est pas folichonne et avoir un peu de temps pour soi, ça ne fait jamais de mal (Il manquerait plus qu’ça …. !!)

Ce n’est pas en faisant les soldes ou en allant chez le coiffeur que je vais me détendre (Bien au contraire … Personne ne touche à mes cheveux !!!!!!!) (Bien qu’ils en auraient besoin actuellement …) Prendre du temps pour soi, POUR MOI c’est être au calme, loin du bruit et de l’agitation, aller marcher au beau milieu de nul part ou être au chaud avec un bouquin ou ma machine à coudre. En ce dimanche 22 janvier, seule à l’appartement, avec le soleil me réchauffant à travers la fenêtre donnant sur la plaine gelée, ma définition du mot détente prend tout son sens (Et toi, c’est quoi ta définition ??)

J’écris cet article principalement pour te présenter ma seule et unique couture du mois de janvier. J’espérais démarrer l’année sur les chapeaux de roues mais toutes mes idées créatives vont rester en attente pour le moment. Chaque chose en son temps … La couture en question a été réalisée très rapidement et correspond bien à mon mois de janvier. Il s’agit du haut Aime comme Miroir de la marque Aime comme Marie. Un classique en couture que j’ai vu à toutes les sauces sur les blogs de couture. Le patron n’est pas récent et je ne sais pas pourquoi j’ai autant attendu avant de me le procurer .. On va dire que j’ai gardé ce patron de côté pour idée de cadeau .. (Merci Léa et au Père Noel!)

Ce haut est très simple à réaliser. Découpe du patron et du tissu le temps d’une soirée et assemblage en 1heure de temps (Ne suis-je pas efficace franchement ??!) Les explications fournies sont claires et ce que je trouve chouette, c’est que ce haut peut se réaliser avec un joli décolleté à l’avant ou à l’arrière. Deux hauts complétement différents pour un même patron (Deux en un !) Pour une première, j’ai choisi de mettre le V dans le dos et d’utiliser un coton bleu jean que j’avais en stock. J’ai préféré prendre un tissu uni afin de bien visualiser le rendu mais sans aucun doute, ce patron sera décliné sous différentes formes !! (Tu risques de le revoir ici …)  Ne sachant pas encore faire de boutonnières, j’ai mis des pressions bleues en forme d’étoile afin d’apporter une petite originalité à ce haut.

Je suis très contente du résultat et j’espère réussir à bien organiser mon mois de février pour pouvoir passer un peu plus de temps derrière ma MAC (Machine à Coudre) et également ici !! J’espère que pour toi, ce temps de lecture t’apportera un petit moment de répit et n’hésite pas à le prolonger en me lassant un petit mot afin de partager tes idées ! Sûr ce, bon dimanche !!

Pour bien finir l’année !

Après un demi loupé laissé au placard, j’ai l’honneur de te présenter aujourd’hui (*Roulement de tambours*) une robe !! Et pas n’importe quelle robe. MA robe qui a été portée, complimentée et que je suis arrivée à faire toute seule (#Solo l’Asticot!). Une couture positive qui fait du bien en cette fin d’année histoire de la finir en beauté pour mieux la redémarrer.

Je ne vais pas te mentir, j’étais un peu démoralisée de mon gilet mal taillé mais une petite sortie avec maman (Et jolie maman) (Et les jolies tata) (Je met le paquet, je sais qu’elles me lisent !!!) (#Fayotte) et me voilà de nouveau motivée à attaquer une nouvelle couture, cette fois ci sans précipitation ! La petite sortie en question, un dimanche de Novembre sous la pluie de ch’Nord (Ca fait rêver n’est ce pas ??!), c’est le marché aux tissus organisé pour la première fois à Arras. Des tissus en veux tu en voilà ! Si tu aimes ça, tu es servi !

Bien qu’au début j’étais perdue par tout ce choix sans idée précise de ce que je voulais faire en couture, j’ai jeté mon dévolu sur ce tissu et ces petits coupons colorés. Les coupons sont encore intacts, je n’ai pas encore découpé dedans, je les admire toujours (*-*)

coupons-et-tissu

Pour ce qui est du jersey bleu marine avec des imprimés colorés mais soft, j’ai choisi d’en faire une robe. Le patron a été trouvé ce jour là chez un exposant hollandais, belge, allemand ou luxembourgeois (??) (Tout ce que je peux dire c’est qu’il ne parlait pas français..). Mais qui dit vendeur de nationalité étrangère dit patron imprimé dans son pays soit dans sa langue natale soit pas en français … Bon, c’est une robe tellement basique que les explications, je peux m’en passer (Oui parce que je suis pas vraiment bilingue …)

On n’a essayé de prendre quelques photos au Palais Impériale de Compiègne mais le froid ne nous a pas aidé ..  Le cadre est agréable et j’aime beaucoup cette endroit qui nous fait passer en quelques pas de la ville à la forêt !

Pour en revenir au sujet principal de cet article : ma fameuse et fabuleuse robe (Oui je sais, j’en fais des caisses ….), elle a été réalisé en taille 36. C’est un modèle assez large mais j’ai préféré la cintrer pour avoir un rendu plus prés du corps.  Pas de prise de tête avec cette réalisation car il n’y a ni boutons, ni fermeture éclair. Des pinces dans le dos n’ont pas été nécessaire à mon goût et mes ourlets ont été proprement réalisés (YOUPI!). Chaque pièce a été surfilées, un travail proprement accompli !! Tu me diras, elle est plutôt courte mais je ne trouve pas cela très dérangeant puisqu’elle est destinée a être porté en hiver et qui dit robe en hiver dit collant noir et donc camouflage des gambettes !

Pour l’avoir porté au Réveillon et le jour de Noël, je peux t’assurer qu’elle est confortable et que ce n’est pas une couture qui va finir au placard. Qu’en penses-tu ??

Je te souhaite ici une bonne fin d’année 2016 !
Et toi, tu vas finir l’année avec quelle note positive ?

Un gilet demi loupé …

Mon titre explique bien la situation.

Pour tout t’expliquer, je me suis lancée dans le projet de me faire un gilet. Tu vas me dire, pourquoi un gilet ?? Et bien pourquoi pas (Ah! On fait moins l’malin!)

Un gilet me semblait plutôt bien adapté pour une première vraie grosse couture. Oui une vraie grosse couture ! Jusque là en couture, je n’ai pratiquement fait que des sacs (En veux tu en voilà!), des découpages dans de vieux tissus qui n’ont mené à rien, des guirlandes, des portes clés (et bricolages en tout genre) ainsi que des vêtements bébé ! Merci cousines et belle sœur, ces cadeaux de naissances m’ont bien aidé à progresser. C’est petit, tu vois ta réalisation prendre vite forme et c’est motivant. Pour démarrer, je ne pense pas que ce soit la solution de se jeter à corps perdu dans quelque chose de trop volumineux …  Un gilet, ce n’est pas immense, c’est adapté aux débutantes comme moi !

J’ai trouvé le gilet adéquate sur la boutique en ligne de Cozy Little word pour la modique somme de 4€. Le gilet Monceau. J’ai pas pris trop de risque, un gilet c’est passe partout, il me plaira forcement in vita eternam (J’ai pas fait du latin pour rien, je dire mon vocabulaire durement appris !!) En plus, le patron fait office de sweat également ! (2 en 1, que demande le peuple !!)

Patron en poche, il me fallait du tissu. Je sais bien que des magasins de tissus on n’en trouve pas à tous les coins de rues mais quand même … dans l’Oise, il y a rien (D’accord, j’exagère … il y en a 1 dans la zone de Compiègne mais franchement, vive la modernité ……) Je me suis donc tournée vers les boutiques en ligne et j’ai trouvé mon bonheur sur Ma petite Mercerie. C’est un jeu d’enfant de dénicher son bonheur sur ce site mais rien ne vaut une boutique pour chercher et toucher directement les tissus …!  J’ai d’ailleurs été un peu déçue à la réception de mon colis car en photo, le tissu commandé me paraissait plus foncé .. Il est à mon goût quand même et l’emballage, le petit mot personnalisé et le petit calendrier 2017/2018 ont su me consoler (Il en faut peu pour être heureux ..!)

Place à la réalisation. Rien de bien compliqué, les instructions sont fournies avec le patron. J’ai tendance cependant à en faire qu’à ma tête et de faire le montage des pièces au feeling  (Ca explique peut être le demi loupé de ce gilet …) (Patience je vais t’expliquer ce qui n’a pas été ..)

envers

En photo tu verras quand même qu’à l’avant ou qu’à l’envers, les finitions sont propres ! Maman m’a toujours dit, en broderie ou en couture, il faut que ça soit aussi beau derrière que devant.  Je pense y être bien arrivée, je ne suis pas peu fière (Modeste je suis !) 

En soit, quand on le voit, on se dit : « Plutôt pas mal ce gilet » « RAS TVB » « Quel loupé? » (« Belle gosse Adèle, tu es trop forte ») mais NON ! Bien que je l’ai essayé plusieurs fois, mis des épingles pour la longueur, c’est au moment d’une découpe et de l’ourlet que je me suis trompée. Et oui … et quand c’est coupé, c’est coupé … (A qui la faute ..? … A moi!)

Que je t’explique ! En découpant mon patron dans le tissu, il fallait ajouter 5cm en bas de chaque pièce. Chose faite ! Mais je ne sais pas comment cela à pu se produire (En ne faisant pas attention peut être ?), à la fin de mon montage, j’ai eu un décalage de longueur soit +5cm devant par rapport au derriere. J’ai donc tout remis au même niveau mais la découpe n’a pas été bonne, trop juste … Et avec l’ourlet qui s’en suit, je me retrouve avec un gilet un peu court, pas très régulier sur le bas (Erreur de débutante?)

Ensuite, et là ce n’est pas de ma faute (J’ai pas tout loupé toute seule non plus !) (Je me décharge un peu, j’assume pas ..), il fallait mettre de l’entoilage thermocollante pour rigidifier  la parmenture où sont mises les pressions. Chose faite ! Mais le rendu n’est pas joli à mon goût surtout au niveau des coins en bas du gilet qui ont tendance à rebiquer ..

En plus, mettre les pressions sur le tissu avec cette entoilage n’est pas une mince affaire. C’est plus épais et donc beaucoup plus compliqué de les clipser sans les abimer. J’en avais d’ailleurs commandé sur Ma petite Mercerie mais à cause du tissu, impossible de les mettre. Je me suis rabattue sur celles reçues avec la pince (à Lidl!). Elles sont beaucoup moins charmantes .. Mais ce n’est  ce qui jure le plus .. (Revenons avec le vrai loupé !!)

« C’est pas grave » tu vas me dire (Ou pas!) ou « Ca ne se voit pas » mais après l’avoir essayé plusieurs fois, ce n’est pas le gilet auquel je m’attendais. C’est le risque quand on fait les choses soi même. J’ai l’impression d’avoir un boléro trop grand .. (Sympa ? Ou pas !)

Malgré ce petit soucis à la fin qui change complétement son aspect, les étapes précédentes se sont déroulées sans problèmes. J’adore réfléchir au montage et voir le vêtement se former petit à petit. Pour ce qu’il en est là, ce gilet demi loupé, je vais l’essayer et le réessayer pour peut être m’y habituer, qui sait ?!

feuilles-mortes