Home Sweet Home

« Les femmes d’autrefois brodaient pour passer le temps. Les femmes d’aujourd’hui brodent pour l’arrêter »

Cette citation de je-ne-sais-qui défini parfaitement ce que je pense de la  broderie. Broder est pour moi un échappatoire, une coupure où le temps s’arrête. Je me concentre sur mes points, sur mes fils de couleurs et sans que je m’en aperçoive, les minutes défilent. Alors certes, broder n’est pas l’activité la plus moderne qu’y existe mais elle me fait du bien.

J’ai appris à broder sur les conseils de ma mère. Je les toujours vu broder et les murs de la maison étaient habillés par de jolis tableaux de couleurs. Je m’y suis mise tout naturellement mais avec cette impression de perdre mon temps. Aujourd’hui, j’ai bien changé d’avis là dessus. Je pense qu’il est important de se consacrer du temps, sortir de son trin-trin habituel. La broderie et la couture sont des activités qui me permettent de souffler et m’échapper quelques instants.

home-sweet-home-1.jpg

Cette broderie je les réalisé pour ma sœur Léa et son mari. Ils sont devenus propriétaire et comme cadeau de crémaillère, je trouvais qu’un élément de décoration était une bonne idée de cadeau. Home sweet home où la douceur d’un foyer est tout ce que je leur souhaite. La couronne de fleur m’a donné beaucoup de fils à retordre mais elle modernise le point de croix.

Je suis partie d’un modèle gratuit que j’ai trouvé sur Pinterest. Les couleurs ne me plaisaient pas tellement mais je les ai simplement modifié avec les couleurs que j’avais. Le soucis avec cette toile c’est que les points n’étaient pas bien positionné sur la grille. Un peu au pif, j’ai commencé et mon point de repère était mon dernier point réalisé. Je suis contente car j’ai réussi à centrer la couronne par rapport à la citation. On ne va quand même pas se mentir, j’ai fait pas mal d’erreurs au niveau des fleurs mais elles se sont confondues dans les motifs et on y voit que du feu !

Home sweet Home

L’avantage avec Pinterest, c’est que l’on peut épingler toutes les créations que l’on aime. Son inconvénient est que l’on n’arrive pas toujours à récupérer les modèles facilement. Toujours est il que j’épingle, j’épingle et que j’ai pleins d’idées de créations et de cadeaux que tu verras sûrement un de ces 4 sur le blog !!

 

Publicités

Sortons les gambettes !

TADAAAM la voici la voilà (Sous tes yeux ébahis et tes exclamations d’admirations) (OU PAS !!) !!! Elle attend patiemment sa place ici (et également sur mon popotin car je n’ai pas eu l’occasion de réellement la porter) : une jolie petite jupette aux imprimés géométriques que tu as déjà pu apercevoir rapidement lors de ma semaine 14 de vacances.

Je suis plutôt contente du résultat et je n’ai rencontré aucunes difficultés lors de sa réalisation (C’est qu’elle fait des progrès la petite ?!) (Qui l’eut cru !!) Point important à préciser ici, il s’agit d’un patron fait maison (Et c’est qu’elle prend la confiance en couture !!) Bon, il ne s’agit ni plus ni moins qu’une jupe à pli maintenus par une petite ceinture, non doublé et fermée par un zip. Et non je n’indique pas le mot « invisible » car elle ne l’ai pas vraiment. Je n’ai pas l’habitude de poser des fermetures éclairs et ça se voit. J’ai essayé de minimiser les dégâts en faisant un point assez large. N’ayant pas de pied de biche adapté à la pose de fermeture, je trouve que je m’en sors pas si mal et positionnée sur la côté, ce n’est pas très voyant !! Tu en penses quoi ?? 

Le plus long dans sa réalisation de cette jupe est de calculer le positionnement et la profondeur des plis en fonction du tour de taille. Non pas que je sois nulle en mathématiques (Je connais encore mon théorème de Pythagore !!!) (Ok j’avoue, j’ai toujours eu quelques difficultés avec les probabilités ….), il faut être précis et bien commencer par le milieu du tissu afin que le premier pli soit centré et ensuite les repartir équitablement !

Surfiler les pans de la jupe pour de jolies finitions. Fixer la ceinture en veillant à ce que les plis soient bien maintenus. Faire un ourlet à la hauteur souhaité. Basico basique, je ne t’apprends rien et tu trouveras sûrement des tas d’aides sur le net si tu veux réaliser une jupe identique à la mienne (Tu m’envies et tu veux la même n’est ce pas ?!!) (Jalouse va !!) Pour revenir à la fermeture éclair, je ne l’ai pas monté très haut et j’ai opté pour un petit crochet attaché à la main pour fermer correctement ma jupe.

DSCN8715

Au niveau de la taille, il ne faut pas que je grossisse. Ca tombe bien, c’était pas mon but !!! Il ne me reste plus qu’à la porter et c’est avec un petit top blanc que je me sens plus à l’aise. Les triangles peuvent rendent la jupe enfantine mais tu dois commencer à me connaître .. je suis une grande enfant (!!) Avec un petit talon, l’affaire est jouée !