Mon pain sans gluten

Si tu suis mes aventures sur le blog, tu sais qu’en ce mois de Mars, je suis lancée le défi de manger sans gluten. Je t’explique le pourquoi du comment ici et avant de me lancer dans le bilan de cette expérience, j’ai eu envie de te faire part de mes quelques modifications alimentaires à mi parcours du défi.

En démarrant cette aventure, je suis dis c’est facile, je retire les pâtes de mon alimentation et le pain. ET LE PAIN !!!! C’est le plus gros challenge car je me rends compte que, sans en abuser, j’en consomme très régulièrement. Au petit déjeuner, je prends 2 à 3 tartines et au diner, je ne fais pas grande cuisine : une soupe, une jolie salade dans l’assiette, un morceau de fromage accompagné de pain et voilà notre souper préféré. Pour tout te dire, j’ai même une machine à pain et on en fait systématiquement deux par semaine.

Pour le petit déjeuner, j’avais anticipée avec un reste de flocons d’avoine sans gluten dans mes placards mais pour le soir, je me suis trouvée bien embêter. A vrai dire, je me suis lancée dans ce défi sans vraiment réfléchir à mes repas pour la semaine. Arrivée à l’heure du soir, misère, qu’est ce que je vais manger ….. Je ne me suis pas laissée mourir de faim, ça serait mal me connaître, mais j’ai rapidement réfléchi à des idées de repas sans gluten. Seulement, le soir je n’ai pas tellement envie de cuisiner .. Je prépare déjà nos repas pour le midi alors faire deux repas dans la soirée, faut peut-être pas abuser !

Pourquoi changer nos habitudes ?!!! La solution est tout bêtement de faire mon pain !!

Ofildalde. Sans gluten

Cependant, faire son pain sans gluten, ce n’est pas une mince affaire. Le gluten est une substance élastique, un peu comme du chewing gum, qui lors de la fabrication du pain emprisonne le gaz carbonique dans la pâte et permet au pain de lever. Sans gluten, il est difficile d’obtenir un pain aéré. La concentration du gluten dans la farine est essentielle car elle rend cette farine panifiable. Il existe de nombreuses recettes sur Internet pour obtenir un pain levé et sans gluten. Comme quoi tout est possible ! Mais il faut pour cela 3 à 4 types de farines, une levure spécifique et parfois même du psyllium, sans pour autant être sûr du résultat. Les commentaires sous les recettes ne sont pas toujours encourageants … Et comme je ne sais pas si le sans gluten est indispensable pour moi, je n’ai pas envie d’investir dans plusieurs sortes de farines que je ne saurais pas utiliser une fois le défi terminé.

Pour quand même réaliser mon pain, j’ai fais appel à Schär. Schär est une marque très répandue dans le domaine des produits sans gluten. J’ai trouvé un Mix pour pain où les farines et la levure étaient fournies. Pour 5.85 euros, j’ai peux réaliser deux pains facilement.

SCHAR

J’ai mis 50cl d’eau, 8g d’huile et du sel, 500g de farine Schär et son petit sachet de levure dans ma machine à pain avec le programme pétrissage. Au bout d’1 heure 50, j’ai obtenu une belle pâte levée que j’ai transféré dans un moule à cake et direction le four préchauffé à 200°C pour 25 minutes. Mon choix de moule n’était pas idéal. Je ne m’attendait pas à ce que la pâte gonfle autant !!! A l’avenir je vais mettre ça dans un moule rond et plus large pour que le pain ne déborde pas autant. J’essayerais de te partager le résultat de mon prochain pain sur Instagram. Et oui, parce qu’il y aura de nouveau pain. Et bien entendu avec le Mix Schär !

Ofildalde. Pain sans gluten

Bien qu’il soit pas très coloré, mon pain est très bon ! Le mie n’est pas du tout friable et est très moelleuse. Entre un pain de mie et une brioche, c’est très agréable. Ca change de ce que je fais habituellement car je réalise toujours des pains complets avec de farine allant du type 110 au type 150. On ne peut faire plus complet .. C’est sûr, les bienfaits ne sont pas les même, la farine est blanche comme neige ici MAIS J’AI DU PAIN !!! 

 

Publicités