Sortez les mouchoirs #2

Au début de l’automne, je te parlais  de mes mouchoirs en tissu et je me suis dis pourquoi pas détailler un peu plus cet article, en ce début d’hiver (Oui on y est pas encore mais le ressenti y est !!) en abordant mes remèdes sur les petits maux hivernaux.

Sortez les mouchoirs #3.JPG« Sortez les mouchoirs – Deuxième. Suite. & fin! »

Je ne t’apprend rien en écrivant qu’il est important de se laver régulièrement les mains, véritables réservoirs de germes, de micro-organismes ou bactéries (Il faut parfois être un peu égoïste pour éviter que ces bactéries se propagent et se transmettent d’une personne à l’autre !!) Et si tu n’as pas d’accès à un lavabo, pourquoi pas se tourner vers un flacon de gel hydro-alcoolique que tu pourras transporter où tu le souhaites.

merci-handy.jpg

Attention, ce gel ne va pas te nettoyer les mains mais tuer les microbes, bactéries et virus. Plutôt critiqué quand il est utilisé en grande quantité, le temps d’un rhume, il peut être la solution pour guérir plus rapidement. Dans mon sac à main, j’ai tout simplement glisser ce petit flacon de la marque Merci Handy reçu en cadeau. Son format nomade est très pratique et l’odeur de noix de coco très agréable !

Les températures ont bien chutés ces derniers temps mais il reste néanmoins importants de bien aérer les pièces de son lieu de vie pour  tuer les microbes et éviter leurs proliférations. Pas besoin de garder les fenêtres grandes ouvertes toute la journée (Sauf si tu travailles chez EDF ..), 10 à 20 minutes suffissent pour renouveler l’air et par la même occasion dépolluer l’air intérieur causé par la peinture, produits ménagers et j’en passe. Je fais ça chaque matin, dans la chambre pendant que l’on petit déjeune et dans la salle quand on se prépare et il n’y a pas à dire, on se sent beaucoup mieux chez nous comme ça !!

En parlant d’aération, il n’y a rien de mieux que de sortir et prendre un bon bol d’air frais. Même quand il fait froid il est conseillé de sortir pour prendre l’air et s’oxygéner (En se couvrant bien sûr !) Ne reste pas chez toi à ne respirer que l’air pollué de ta maison. Notre corps a besoin d’air frais pour mieux fonctionner. Marcher 30 minutes par jour aidera à renforcer notre système immunitaire.

Et pour ce qui est d’assainir notre habitation, pourquoi pas se tourner vers les huiles essentielles. La plupart des huiles essentielles ont des propriétés antiseptiques et bactéricides, ce qui veut dire qu’elles combattent les bactéries et les empêchent de se développer. J’ai la chance d’avoir d’un diffuseur d’HE et j’en vois vraiment l’utilité. Je ne pourrais plus m’en passer !!

diffuseur-he.jpg

Il s’agit pour plus de détail d’un diffuseur ultrasonique qui diffuse à froid le mélange d’eau et d’huiles en une brume légère qui se propage dans l’air. Cette diffusion permet de ne pas détériorer la fragrance originale des huiles essentielles mais aussi de conserver leurs valeurs énergétiques.

Il y a quand même quelques règles de bases à connaître avant de se servir d’un diffuseur.

  • Toutes les HE ne peuvent pas être diffusées seules. C’est pourquoi il est conseillé de les mélanger avec une ou plusieurs HE qui se complètent d’un point de vue olfactif ou thérapeutique.
  • Certaines HE ne peuvent même pas être diffusées du tout. D’autres sont à éviter pour les femmes enceintes et les bébés mais pas toutes.
  • 10 à 15 gouttes suffit au diffuseur et pas plus de 20 minutes par heure.

Je diffuse régulièrement des HE en fin de journée et je te propose mon TOP 6 des huiles essentielles pour les maux hivernaux (Et ouais mon TOP 6, ça ne rigole pas !)

  1. L’HE de Pin sylvestre est très connu pour son pouvoir décongestionnant des voies respiratoires. C’est un excellent tonique général et un ban anti-inflammatoire.
  2. L’HE d’Eucalyptus radiata (Ou globulus) est particulièrement recommandée en hiver pour contrer les affections respiratoires diverses et les bronchites.
  3. L’HE de Tea Tree est la championne des HE anti-infectieuse ! Elle stimule parfaitement le système immunitaire.
  4. L’HE de Menthe poivrée est anti-inflammatoire, antibactérienne et antivirale. Je l’utilise en hiver principalement pour décongestionner les voies ORL.
  5. L’HE de Ravintsara est la plus efficace des HE antivirales. Grand remède contre la grippe en traitement préventif ou curatif, c’est également un stimulant général du système immunitaire !!

Les HE ont de nombreuses vertus et ce n’est qu’un petit (tout petit) aperçu que je t’écris là. Je te conseille vraiment de bien te renseigner avant de les utiliser !!

Personnellement, je les utilise en suivant les conseils de différents bouquins comme celui de Thierry Folliard – La bible Larousse des Huiles Essentielles. Il est très complet et en suivant ces instructions, il m’arrive de me soigner  en prenant une goutte d’HE dans une cuillère de miel ou sur un sucre. Même en inhalation, en appliquant quelques gouttes sur un mouchoir que j’hume pour me dégager les voies nasales (Mouchoir en tissu  comme je te l’expliquais si bien ici)

Livre HE Larousse

L’homéopathie est très efficace là aussi et c’est Christophe qui m’a fait découvrir le L52 des laboratoires Lehning. En préventif ou curatif, cette solution buvable à diluer est utilisé pour les états grippaux. Nul besoin de jouer au petit chimiste, le mélange de plantes est déjà fait et il s’avère très efficace !!

L52

Les abeilles sont également de bonnes alliées pour combattre l’hiver. Sans te lancer dans l’apiculture, faire une cure préventive avec les produits de la ruche permet d’apporter de nombreux bienfaits à notre organisme et d’éliminer quelques microbes !!

  • La gelée royale  contient des substances antibiotiques qui permettent de renforcer le système immunitaire. C’est donc un atout pour lutter contre les virus de l’hiver.
  • Le pollen a des vertus antioxydant, détoxifiant et lutte contre la fatigue. Il a également la réputation de renforcer le système immunitaire et d’améliorer la mémoire.
  • Le propolis est utilisé par les abeilles pour protéger leur ruche des microbes grâce à ses propriétés antiseptique et antibiotique. Il calme les maux de gorge et permet de dégager les voies respiratoires.
  • Le miel est surtout connu pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Il calme toux et maux de gorge.

Pour soutenir l’organisme, stimuler son système immunitaire et lui donner de l’énergie, pour vaincre la fatigue et l’épuisement on peut faire une cure de gelée royale de 2 ou 3 semaines ou une cure de pollen de 1 mois. Ensuite pour soulager tes soucis de l’hiver (Si soucis il y a) tu utilises du miel et du propolis selon tes besoins.

Complément.JPG

Nous  venons de commencer une cure de gelée royale associé au ginseng, guarana et gingembre pour nous aider à résister à la fatigue physique et mentale. C’est une première pour nous et je te tiendrais au courant de notre état sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) en fin de cure ! Et bien que je ne peux te partager les effets bénéfiques sur l’organisme dés maintenant, je t’encourage à démarrer cette une cure qui ne peut te faire que du bien afin de stimuler ton système immunitaire !!


Si tu es arrivais jusque là, BRAVOOO car cet article me parait rudement long ! J’ai vraiment apprécié de l’écrire et j’espère qu’il te plaira ! N’hésite pas à me retrouver sur les réseaux sociaux et à partager tes remèdes, tes conseils et ton avis sur tout ça en commentaire. 

Publicités

Sortez les mouchoirs ! #1

Sans aucun doute, je peux écrire ici que l’automne est bel et bien arrivé dans notre région. Soudainement, il a fallu ranger les shorts et ressortir les écharpes pour affronter cette nouvelle saison.  Rien de tel pour devenir malade. Moi la première. Rien de bien méchant, le changement de température soudain à eu raison de moi et le rhume s’est installé.

J’ai eu l’envie de parler du rhume ici et de te donner les solutions naturelles que l’on applique chez nous. Mais au fur à mesure que j’écrivais cet article, je me suis rendue compte que j’en avais beaucoup trop à dire et qu’il était extrêmement long à lire … De peur de te perdre dans mes nombreux paragraphes, je suis partie sur l’idée de te présenter notre premier et pas des moindres changement dans notre quotidien.

Remédes contre le rhume

« Mais dis moi Jamie, que se passe-t-il quand on est enrhumé ?  Lorsque l’on est enrhumé, le virus du rhume se multiplie dans nos narines et notre nez commence à couler (Tu sais la petite goutte au nez très glamour que l’on a tous déjà eu !!) Petit à petit il n’arrive plus à jouer son rôle de barrière contre les microbes. Le rhume provoque une surinfection, l’écoulement nasal s’intensifie. Trêve de suspense pour enfin aborder le sujet de cet article, c’est à ce moment là qu’il est important de bien se moucher afin de faciliter l’évacuation des sécrétions (Ou de la morve pour être plus familier) et de dégager les fosses nasales. Ainsi on guérit généralement plus rapidement. (Merci Jamie!) »

Et si il y a bien une chose que je déteste entendre, c’est les reniflements. Renifler sans arrêt ne fait que progresser l’infection. Les sécrétions finissent par s’écouler en arrière des voies nasales et forcément, on empire son cas .. Alors pensons tous aux mouchoirs et pas n’importe lesquels !

Mouchoirs en tissu 1

Pour se moucher, on a la team mouchoirs en papier contre celle des mouchoirs en tissu (Et celle des joueurs des foots .. ) (Vidage de nez en se bouchant la narine et en poussant fort … A tes risques et périls !) Nous en tout cas, depuis cet automne, on a changé de team et nous voici dans celle des mouchoirs en tissu !

J’ai grandi pour ma part avec des mouchoirs en tissu. Des grands mouchoirs pour papa et des plus petits et colorés pour ces 3 filles (chéries), j’ai rapidement repris le pli de glisser un mouchoir dans ma poche pour ma journée et de le mettre dans le panier à linge sale le soir. Pour Christophe, la tâche a été plus difficile. Il n’était pas tellement convaincu et trouvait ça moins hygiénique que des mouchoirs en papier. Finalement, après plusieurs arguments de ma part, il a essayé et les a adoptés. Mission réussie ! (Et aussi parce que je n’ai pas racheté de paquets de mouchoirs en tissu ?! Hum peut être un peu ..) 

Et oui, certains diront que les mouchoirs en tissu sont idéals pour la prolifération des bactéries. J’ai envie de dire que ni plus ni moins que les mouchoirs en papiers qui finissent eux aussi dans notre poche et réutilisés pour la plupart plusieurs fois. Alors certes en cas de gros rhume, il vaut mieux en avoir plusieurs sur soi histoire de changer régulièrement. Mais une fois passer en machine et repasser, nulle prolifération possible et un bilan écologique plus que satisfaisant !

Ecologique & Economique, une action de plus mise facilement en place dans notre quotidien. Ces mouchoirs en tissu, je les ai confectionné moi même. Découper des carrés de 30cm de côté dans un restant de tissu et un petit point zigzague plus tard, j’ai réalisé une dizaine de mouchoirs  en un rien de temps. J’ai choisi une couleur pour mon point zigzague qui tranche complètement avec la couleur du tissu et je trouve ça plutôt sympa.

Mouchoir en tissu 2

Ah oui, gros avantage là encore des mouchoirs en tissu : fini les déchets de papiers dans tout le tambour de la machine et sur les vêtements quand … * je ne citerais pas de nom, il se reconnaitra *  oublie de vider ces poches. Je suis sûr que tu as le même soucis chez toi. Rassure moi ?!!


Très glamour ce sujet mais toujours d’actualité ! Comme je le disais, c’est un sujet qui m’a beaucoup inspiré. Peut être qu’un nouvel article où j’aborde mes remèdes naturelles te plaira ? Aromathérapie principalement! Toujours est-il que toi, tu es plutôt team mouchoir en papier ou en tissu ???