Ma vie sans. Le gluten

Je ne suis pas allergique au gluten. Je ne suis pas non plus intolérante au gluten. Je ne suis donc pas porteuse de la maladie cœliaque. Cœliaque est le doux nom de la maladie qui, par définition correspond à une intolérance permanente au gluten. Le gluten étant un ensemble de protéines que l’on retrouve dans les grains de nombreuses céréales (seigle, avoine, blé, épeautre, kamut et triticale).

régime-sans-gluten

L’allergie et l’intolérance au gluten ont deux mécanismes complètements différents. L’allergie est immédiate. Une personne allergique en contact direct avec l’allergène développe immédiatement des symptômes. Tandis qu’une personne intolérante soit cœliaque souffre d’une maladie auto-immune qui crée une malabsorption intestinale. Le gluten va alors attaquer et détruire les villosités de l’intestin grêle, empêchant ainsi une assimilation des aliments et provoquant une malabsorption de nombreux nutriments.

Moins de 1% de la population souffre de la maladie cœliaque. Le seul traitement de cette maladie consiste à suivre un régime sans gluten strict et à vie. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement médicamenteux.

Ofildadele.Pots

Je travaille dans un magasin bio et des personnes cœliaques, allergiques ou hypersensibles, j’en rencontre régulièrement. Le gluten est très souvent accusé de tous les maux. Problèmes de digestion, syndrome de fatigue chronique, signes de mal-être, de mauvais état général, d’eczéma, de stress et même de troubles du sommeil. Alors effet de mode ou inconfort digestif réel, grâce aux nombreux échanges avec les clients diagnostiqués non-cœliaques et non-allergiques, un régime sans gluten se voit très efficace. Le régime sans gluten est alors posé sans diagnostics. Pourtant, il n’existe à ce jour aucun rationnel scientifique clairement établi. Les effets du gluten restent à démontrer et j’ai très envie de me faire mon propre opinion là dessus.

Il m’arrive d’avoir quelques soucis de digestion. Douleurs et ballonnements abdominales, alternance diarrhée-constipation. Glamour. Mon estomac et mes intestins ne sont pas toujours au meilleur de leur forme. Est-ce au final à cause du gluten ?

Ofildadele.Planche

En temps que diététicienne, motivée par la pratique de la naturopathie, j’ai quelques pistes sur ces troubles. Pourquoi pas élargir les champs du possible et suivre un régime sans gluten le temps d’un mois. L’alimentation étant le seul traitement pour soulager ces maux, essayons et voyons. Comme tout le monde, mon alimentation n’est pas irréprochable. Il y a des jours où il n’y a pas de légumes dans mon assiette, où il y a beaucoup trop de féculents et que les grignotages sont trop nombreux. Fais ce que je dis, pas ce que je fais.

Cet article a pour but d’expliquer ma démarche. Je reviendrais ici dans un mois pour faire un bilan de mon expérience. La seule question qui me taraude l’esprit à l’heure actuelle, c’est mon petit déjeuner. Adepte du pain le matin, c’est ce repas de la journée qu’il va falloir entièrement modifier. Ce sera également l’occasion de m’ouvrir à d’autres céréales et d’être plus attentive à mes choix alimentaires.

Cet article n’a pas pour but de remettre en cause les personnes mangeant sans gluten. Les désagréments liés au gluten sont tels qu’il peut être judicieux d’essayer de manger sans et d’apprendre à varier son alimentation. C’est pour moi uniquement à but expérimental.

Sur ce, je te dis à dans un mois pour mon retour d’expérience. En attendant, je serais curieuse d’avoir ton avis sur le gluten. Avec ou sans dans ton alimentation ?

 

 

Publicités